News

News about market updates in Israel on Real estate

Ready, Set ? Buy!

a-vos-marques-prets-achetez

Au commencement d’une transaction immobilière – acquisition ou vente – bien avant l’apport et le financement du projet, il s’agit tout d’abord de nécessité, de foi, de détermination et de volonté !

Nécessité de se loger, d’investir pour assurer ses lendemains, de trouver plus grand ou plus adapté, ceci quant à l’acquisition, ou bien nécessité de vendre –on emploie d’ailleurs aussi le terme “réaliser”- pour rebondir sur d’autres projets. Cette nécessité s’accompagne d’une très forte volonté de tout mettre en œuvre pour que ce plan de vente ou d’achat en plusieurs étapes, aboutisse.

Je vois déjà votre sourire en coin : quand va-t-on commencer à parler d’argent?

Bien sûr, soyons réalistes, on n’achète pas sans argent (même si cela s’est déjà vu !), mais cela reste un élément “technique” de l’opération ! Ainsi, l’agent immobilier prend connaissance de l’apport financier du client acquéreur et de sa capacité de remboursement préalablement autorisée par la banque – dit accord de principe du crédit – et ils définissent ensemble le budget approximatif de l’acquisition.
Tout est relatif et bien souvent, quelque soit le budget, petit ou important, il faudra adapter et faire correspondre la réalité souvent “cruelle” du marché avec les espérances du client !

Expliquer le marché, définir les besoins, bien écouter et comprendre les exigences du client, ses impératifs, établir une liste de priorités, c’est notre mission…et …si nous l’acceptons (ensemble) rien ne sera impossible ! Chercher le bon “produit” en se donnant les moyens par une disponibilité réciproque, cibler un objectif bien précis que l’on affinera au fur et à mesure des visites et se faire confiance : c’est l’engagement mutuel !

Un bon agent fera gagner du temps à son client ; un agent talentueux le surprendra et ouvrira des horizons insoupçonnés…

Lorsqu’enfin, la perle rare est dénichée, le travail ne fait que commencer car alors une multitude d’obstacles restent à franchir ! Entamer une négociation Win-Win qui ne lèse ni le vendeur ni l’acquéreur : trouver un accord sur le prix, l’échelonnement des paiements, et le temps de remise des clés ; balayer les “égos” des parties –quasi-inévitables- et qui peuvent à tout moment mettre en péril la transaction… A cette étape précise, les avocats entrent en scène, vérifient et concrétisent tout ce qui a été énoncé auparavant. Le temps de signature d’une affaire peut varier de un jour à plusieurs mois, en fonction de la complexité du dossier, du zèle des avocats et de la persévérance des parties.

“Agent” se dit en hébreu “metaveh מתווך” ce qui signifie médiateur ; la présence et l’intervention d’une tierce personne professionnelle permet d’arrondir les angles, de rassurer et d’élargir la vision d’ensemble des parties concernées car une transaction reste “fragile” et loin d’être “acquise” jusqu’au moment de la signature chez l’avocat ! Ce partenariat entre l’agent et son client est un challenge, il n’est pas une condition sinéquanone à l’achat d’un bien immobilier mais il est cependant fortement recommandé ! Votre agent vous obtiendra le meilleur prix d’achat ou de vente de votre appartement.

Une affaire ne ressemble à nulle autre : car si les appartements peuvent être semblables, les personnes, elles, sont uniques, changeant la donne à chaque fois. Ce qui est sûr, c’est que celui qui cherche vraiment finit toujours par trouver.

Et pour conclure, je dirais que ” אין דבר עומד בפני הרצון” “Rien ne résiste à la volonté” ! Achetez plus petit, achetez même un peu plus loin que prévu ou un peu plus cher, mais achetez en Israël car on finit toujours par regretter de ne pas l’avoir fait.